Vous pensez être victime d'un chantage à la webcam et votre identité (nom et prénom) est connue des escrocs ?
Cliquez ici et recevez IMMEDIATEMENT des conseils personnalisés. via le formulaire d'aide

Vais-je avoir des problèmes avec la police ?

Exemple de faux documents envoyés par les escrocs

Arnaques vidéos et peur de la police

Beaucoup de victimes ont peur de porter plainte suite à une arnaque à la webcam, car elles ont peur d’avoir commis un acte répréhensible en se faisant enregistrer via la webcam dans une situation intime. Il n’est rien, elles sont victimes d’escroquerie, elle n’ont rien à se reprocher et ne doivent pas avoir peur de porter plainte contre ces escrocs.

Pourquoi se font ils passer pour la police ?

Les escrocs à la webcam savent que leurs victimes sont dans un état de stresse important et dans une urgence qui les empêche parfois d’analyser sereinement la situation. Ils profitent alors de cet état de sidération pour laisser penser que les victimes vont avoir des problèmes avec la justice. Les Brouteurs exploitent alors ces failles en envoyant de faux documents de police menaçants qui vont de ce sens.

Via ces faux documents, ils tentent plusieurs choses :

  • Faire encore plus peur aux victimes.
  • A se faire passer pour des policiers et demander des amendes.
  • A se faire passer pour des policiers et demander aux victimes de payer les escrocs pour mieux les traquer.
  • D’obtenir des informations personnelles supplémentaires sur les victimes.

Vous devrez partir du principe que tous les mails reçus viendront des escrocs.



Exemples de faux documents de justice utilisés pour les chantages à la webcam ?

Voici quelques documents types utilisés par les escrocs lors des arnaques à la webcam. Ces documents peuvent être envoyés par mail ou via divers logiciels de messagerie comme Skype, Hangout, Messenger…

Dans une situation de stresse importante, ces documents peuvent ajouter des craintes supplémentaires qui forcent les victimes à payer les rançons demandées dans l’espoir que cela cesse.

Faux document de justice d'une arnaque à la webcam
Faux avis d’inculpation venant du procureur de la République

 

Faux mail du ministère de la justice et chantage webcam
Faux mail du ministère de la Justice

 

Fausse signature mail d'un commissaire de Police
Fausse signature mail d’un commissaire de Police

 

Faux avis de recherche pour faire peur aux victimes
Faux avis de recherche pour faire peur aux victimes



Informations complémentaires :

Je suis contacté par la Police du Net
Comment signale une cyberescroquerie ?
Je suis contacté par Interpol

Besoin d'informations ?

+33 1 74 90 04 16
un service de
l'agence E-réputation
Net Offensive
242, Boulevard Voltaire - 75011 PARIS

Conseils personnalisés ?​

Cliquez ici pour recevoir des conseils personnalisés immédiatement